Tombeau pour Antonine


Trente années ont passé sur la ville froide
Où l’adolescent a langui jadis, comme une cactée,
Où ton regard ami a illuminé ses tristes jours,
Où ta main délicate l’a sauvé du bourbier.

Trente années ont passé depuis que, dispersés,
Nos deux quilles timides et vermoulues
Ont flotté puis tremblé, aveugles et ballottées,
Dans la haineuse odyssée qui nous a emportés !

Trente années ont passé, sur cet océan infâme,
Sans que s’effilochât l’écharpe bleue de ton regard,
Sans que ta voix un peu rauque, se tût,
Sans que s’éteignît l’or de tes paroles.

Trente années de silence ont passé,
Et sur l’immonde toile interrogée, qui bavarde,
Parmi les cadavres des dauphins et des mérous,
Une page banale annonce, froide, ton décès ;

Et la mort immonde et obscène qui t’a harponnée,
Me donne en passant une ruade qui me désarçonne !
Et la voie lointaine et ouverte qui a longtemps brillé,
N’est plus qu’impasse borgne que l’Averne avale !



© Ahmed Berrouho
berrouho2001@yahoo.fr

 

 

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer un poème pour parution

Mettre le poème du jour sur votre site

Liste des sites qui ont mis le service gratuit en place

Archive poèmes du jour

 



© 2000 Bruce DeBoer


00033964
textes des auteurs protégés

 

 

 

Hit-Parade Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

<Classement de sites - Inscrivez le vôtre! L'ABC du Gratuit...Pour trouver les meilleurs sites gratuit de l'Internet !!!

 

poème du jour coeur romantique (poèmes, poésie sous le signe du romantisme, de poètes du monde entier)