Souvenirs douloureux



Terribles souvenirs qui viennent me hanter
Le ciel est livide au clair du soir glacé
Et il berce mon coeur dans des gouffres oubliés
Où sont mes êtres chers, loin, pour l'éternité.

Dans ce ciel gelé sans amour, ni pensées
Je vogue immatérielle aux lymphes de l'oubli
J'aime le clair de lune, à l'aise dans la nuit
Appréciant sa pâleur, sa craintive clarté.

Âme de mon coeur vide, aux ondes étoilées
Je cherche en vain l'amour que l'on m'avait donné
Et dans le soir d'hiver, plongée dans les ténèbres

Où seule je reste... tenant le grand flambeau funèbre
Quand la mort m'offre ses entrailles de décès
Pour que mon corps charnel vogue vers Orphée.



Andréa Pastor Iñigo ©
1ère parution sur le web
Tous droits réservés ©
sans-coeur@wanadoo.fr

 



Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer un poème pour parution

Mettre le poème du jour sur votre site

Archive poèmes du jour

 



© 2000 Bruce DeBoer


00033964
textes des auteurs protégés

 

 

 


Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

Hit-Parade Positionnement et Statistiques Gratuites

<Classement de sites - Inscrivez le vôtre! L'ABC du Gratuit...Pour trouver les meilleurs sites gratuit de l'Internet !!!

Planete-Virtuelle