Il existe un vieux banc...



Il existe un vieux banc tout au fond du jardin
Je t'y trouve souvent, la fin du jour venue
Assis bien tranquillement, songeur,
Perdu dans tes pensées

Près du bassin aux poissons rouges
Qui nagent leur ennui

Je viens alors me glisser près de toi, doucement
Sans faire de bruit
Pour ne pas déranger ton silence

Et les poissons rouges nagent leur ennui

Et nous restons ainsi, blottis l'un contre l'autre
Enivrés du parfum des fleurs qui se referment
Sous les caresses d'or du soleil qui se meurt

Et les poissons rouges nagent leur ennui

C'est alors que je pense, qu'au soir de notre vie
Nous n'avons pas besoin de paroles
Nous nous sommes déjà tellement dit
Nous nous rejoignons dans ce silence
Qui nous unit

Les poissons rouges, eux, nagent leur ennui

Et nous rentrons tous deux comme de vieux amis
Demain nous reviendrons nous asseoir sur ce banc
Tout au fond du jardin
Écouter le silence.



© Jo
joelled@sympatico.ca

 

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Envoyer un poème pour parution

Mettre le poème du jour sur votre site

Archive poèmes du jour

 



© 2000 Bruce DeBoer


00033964
textes des auteurs protégés

 

 

 


Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

Hit-Parade Positionnement et Statistiques Gratuites

<Classement de sites - Inscrivez le vôtre! L'ABC du Gratuit...Pour trouver les meilleurs sites gratuit de l'Internet !!!

Planete-Virtuelle