21 Mars JOURNEE MONDIALE DE LA POESIE

 

POETES ... A VOS MUSES

 

Une Journée Mondiale de LA POESIE

Allons, fêtons de nouveau cet événement

Quand le fleuve prolifique nous fascine

Fleuve aux racines profondes de la la terre humaine

Suivons pas à pas les axes des différentes saisons

Tout nous invite, la nature, le ciel, les oiseaux

Prenons à l'assaut tous les convois, toutes les routes

Le souffle intarissable de la poésie nous convie

Il gravite en nous et en dehors de nos inspirations

Sortons du centre de gravité de notre quotidienneté

Et rêvons à l'évasion en enfourchant nos étalons

La brise naissante du printemps nous appelle

A nous de planer, de déployer nos ailes langoureuses

Sirotant pour l'instant, pour une fois le doux nectar

La liqueur de l'envoûtement et du grand délire

A nous nos mots, à nous nos palettes de couleurs

A nous nos toiles vierges et nos pages silencieuses

Brandissons nos manuscrits, déclamons nos poèmes

Que vive la poésie, que le verbe s'envole, plane...

Qu'importe à l'auditoire nos lointaines chevauchées

Nos rêves perdus, nos angoisses, nos insomnies

Faîtes danser vos vers à la cadence de vos âmes...

A chacun de nous son propre cheminement

A chacun de nous ses frontières, son ciel, ses étoiles

A chacun... son monde, ses amitiés, ses souvenirs...

Je suis parmi vous, pourtant je suis dans l'exil

Mes rêves dépassent les mers et les océans

Mes rêves culminent les monts et les montagnes

Mon verbe vit dans l'étrangeté des douleurs

Dans la souffrance des autres, dans les guerres

Dans la famine, la servitude, les maladies, les exclus...

Je suis et je vis à la croisée de tous les chemins

Dans les zones les plus éloignées, les terres arides

Sous les différents couchers de soleil et les aurores

Mes mains ne font que ciseler le corps de l'oubli

Mes yeux vivent de la cécité des coeurs malades

Journée Mondiale de la poésie : une simple journée

Quand la poésie est quotidienne dans nos regards

Dans nos villes, nos rues, nos jardins, nos fleurs...

Allons, poète... écris des palpitations de ta plume

Cette journée est la nôtre, jouissons pour une fois

... Et que vive notre poésie la plus ancestrale

... Et que les poètes illuminent le froid de l'univers

 

 

Kacem Loubay

KHENIFRA (MAROC) : Mardi 19 Mars 2002

 

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

 

 

Retour

 

 


Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click
 

 

 

 

 

 

Positionnement et Statistiques Gratuites Hit-Parade