Adieu écriture...

 

Lueur vacillante

 

Crépusculaire agonie

 

L'onde retrouve sa profondeur

 

L'intense sensibilité

 

L'oiseau son nid délaissé

 

Perché quelque part

 

Dans les remparts du silence

 

Le crissement épouse

 

Le froissement des pages jaunies

 

Tout sent l'orphelinat

 

La naphtaline de l'oubli

 

Je sombre les yeux ouverts

 

Dans l'hilarité complexe

 

De mon souffle entrecoupé

 

S'allie l'haleine de la moisissure

 

D'une chambre refuge de la nuit

 

J'entends un imperceptible écho

 

Une voix feutrée

 

Qui monte en crescendo

 

De la gestation des écrits

 

Des débris d'une mémoire aveugle

 

Le verre de cristal s'est brisé

 

En des milliers de soleils éteints

 

Et une lune rebelle en somnolence

 

En pleine dérision

 

Décide de lever l'ancre

 

Ou de lever le reste de voile

 

D'entamer une de ses belles sérénades

 

De la fugitive éclaircie

 

D'autres voix s'articulent

 

Chantent une complainte de l'unisson

 

Le retour... de l'enfant prodige

 

La résurection de la flamme

 

De la sève longtemps endormie

 

Et la plante rabougrie

 

Dans une terre aride

 

Humectée des larmes des années

 

Vient d'éclore...

 

La plume retrouve enfin sa chevauchée

 

Mes doigts retrouvent l'agilité des rênes

 

Et je note cette nouvelle escapade

 

Que ... l'adieu à l'écriture

 

N'est qu'un simple passage

 

Entre les deux rives

 

De mes antagonistes ...pensées

 

 

Khenifra (MAROC) : Vendredi 15 Mars 2002

 

 

Kacem Loubay

 

 

 

Retour

 

 


Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

 

 

 

 

 

Positionnement et Statistiques Gratuites Hit-Parade